Fairmount bagelFairmount bagel
fairmount bagel
 
Nouvelles

Les bagels Fairmount dégustés dans l'espace

Les tout premiers bagels viennent d'arriver dans l'espace grâce à l'astronaute Greg Chamitoff, qui a réussi à emmener avec lui dans la navette les fameux produits de la Boulangerie Fairmount de Montréal. «C'est extraordinaire, nous sommes très flattés», lance Mona Chamitoff, la tante de l'astronaute et propriétaire du commerce de la rue Fairmount. Au dire de la dame, son neveu est un inconditionnel de ces bagels et il ne se voyait pas quitter la terre pour six longs mois sans son péché mignon. L'astronaute de 45 ans souhaitait décoller vers la Station spatiale internationale avec pas moins de 18 de ces délices.

Gregory-Chamitoff-Fairmount

Musée de Pointe-à-Callière, 2013

Le tableau FAIRMOUNT BAGEL EN HIVER de Carole Spandau a été choisi pour représenter le Plateau Mont-Royal lors de l’exposition du Musée de Pointe-à-Callière à Montréal à l’automne 2013.

FAIRMOUNT BAGEL IN WINTER by Carole Spandau

Reader's Digest, 2007

Montréal a été longtemps reconnue comme étant la capitale des bagels au Canada, grâce à Fairmount Bagel. Plusieurs imitateurs ont fait leur apparition, depuis qu’Isador Shlafman a ouvert la première boulangerie de bagels de la ville en 1919 (c’est toujours l’entreprise familiale), mais il y a quelque chose de spécial dans ces délices roulés à la main qui, selon les passionnés, leur donnent un avantage par rapport à la concurrence. C’est peut-être leur forme mince, leur texture moelleuse ou leur fraîcheur. [...]

The Gazette, 2007

Nous sommes au milieu de la nuit et je ne sens plus mes jambes. Qu’est-ce qui me pousse à sortir dehors par cette nuit la plus froide de l’année pour aller acheter des bagels fraîchement cuits? Pourquoi laisser mes amis et la chaleur de ma cuisine pour marcher durant 25 minutes dans le froid mordant jusqu’au bout de la rue? Nous aurions pu manger du pain ordinaire pour absorber le vin que nous avions bu, mais nous voulions autre chose. Il y a quelque chose de spécial qui attire les gens la nuit dans ces deux boulangeries célèbres de Montréal.

Il n’en a pas toujours été ainsi.
La Boulangerie Fairmount Bagel Inc. a d’abord été une boulangerie traditionnelle... [...]

The Art of Eating, 2005

Les bagels sont l’un des aliments les plus connus de la ville et les préférés de plusieurs Montréalais. Pendant des années, j’ai vraiment détesté le bagel de Montréal. Par la suite, j’ai visité la Boulangerie Fairmount Bagel, ouverte 24 heures sur 24, dont les travailleurs sont d’origines ethniques diverses. J’y ai découvert des bagels plus jaunes, plus denses, ressemblant à du gâteau et vraiment plus savoureux que tous ceux que j’avais déjà goûtés à Montréal. [...]

The Art of Eating-2005

Quartiers Gourmands, 2004

Du matin au soir et toute la nuit, le feu brûle dans les fours à bois et les bagels sont retirés, tout chauds et dorés, prêts à être livrés ou vendus sur place. L'endroit a une âme, une animation ininterrompue, l'intimité d'une maison transformée par le grand-père d'Irwin Shlafman en boulangerie. [...]

Quartiers Gourmands 2004

Journal de Montréal, 2003

Comme son nom l'indique, la petite boulangerie de la rue Fairmount se spécialise dans la confection des bagels et ce, depuis 1919. L'affluence est aussi importante de jour comme de nuit. En fait, il s'agit d'une tradition pour plusieurs fêtards qui quittent les clubs aux petites heures du matin. Plutôt que de bouffer une poutine, une pizza ou autres trucs genre fast-food, ils se tapent un bagel au pavot ou au traditionnel blé entier. Véritable institution, la confection des bagels est une tradition qui se transmet de père en fils chez les Shlafman depuis le début du XXe siècle. [...]

Journal de Montréal-2003

Journal de Montréal, 2003

Irwin Shlafman, issu de la troisteme génération de la famille des créateurs des célèbres bagels de la boulangerie Fairmount, affirme qu'il n'est pas question pour lui de mettre cette petite institution montréalaise au diapason de la technologie. « Tout est fait manuellement ici. C'est sûr que ça exige beaucoup plus de travail, mais c'est ça qui fait le succès de nos bagels... » [...]

Journal de Montréal 2003

Baker's Journal, 2003

Chaque ville possède son symbole rappelant un moment ou un endroit pour la personne  qui s’y trouvait: un croissant à Paris, une chaudrée de palourdes à Boston, un fish and chips à Londres. À Montréal? Sans aucun doute... des bagels.

C’est devenu un cliché: les gens sont nostalgiques de la pâte épaisse riche en protéines et recouverte de graines de sésame. Ils aiment les bagels de la boulangerie Fairmount. [...]

Baker Journal-2003

The Montreal Gazette, 2002

Lorsque je pense à Montréal, l’image qui me vient en tête est celle des bagels, et tout particulièrement les bagels au sésame sortant du four par centaines. J’ai grandi à Montréal et je suis récemment déménagé pour poursuivre des études universitaires. Il est impossible de trouver des bagels comme ceux de Montréal! Je repense aussi à plusieurs choses qui sont emblématiques de Montréal: le smoked meat, les millefeuilles, la poutine et les souvlakis, ainsi que des événements comme le Festival de Jazz et la terrible crise du verglas de 1998. [...]

The Montreal Gazette 2002

The Montreal Gazette, 1981

Jack Shlafman, propriétaire de la Boulangerie Fairmount Bagel au 74 avenue Fairmount ouest, prépare les bagels comme son père le faisait. Et son père, Isador, a suivi les méthodes que son grand-père Shlafman employait à Kiev en Russie. Même si la plupart des concurrents disent aussi utiliser une recette russe originale, leurs bagels ne sont pas les mêmes. Ceux de Shlafman sont les meilleurs.

C’est la conclusion à laquelle est parvenu un panel de sept journalistes de la Gazette qui ont évalué les bagels de ... [...]

The Montreal Gazette 1981